samedi 24 août 2019

Expérience Matchday : un match des Nats au Nationals Park


Après le ballpark de Philadelphie, nous allons au sud à Washington. Inauguré en 2008, ce stade accueille les Nationals, tout nouvellement relocalisés de Montréal. Conçu par HOK et Devrouax & Purnell Architects and Planners, le stade de 41 300 places a coûté presque 800 millions de dollars. Situé au sud-est de DC, on peut y accéder aisément en transport en commun ou encore en vélo en longeant la Marina. Assez neutre à l'extérieur, le stade reflète le caractère administratif de la ville. Composé de 4 niveaux, il propose une large gamme de services et d'animations. Cette saison, les Nats accueillent en moyenne 28 000 spectateurs par match. 

jeudi 22 août 2019

Expérience Matchday : un match des Phillies au Citizens Bank Park


J'ai publié l'année dernière une série de billets consacrés à mes visites de stades et arénas aux États-Unis. Je récidive pour partager mes expériences de spectateur à Philadelphie, Washington, Baltimore, Pittsburgh, Chicago, Milwaukee et Green Bay où j'ai pu assister à des rencontres de MLB, NFL, WNBA et à un spectacle de la WWE. Il s'agit d'illustrer en photos et vidéos différents aspects de la Fan Expérience dont j'ai par ailleurs relatée les fondements théoriques (voir ce billet). Le billet d'aujourd'hui est consacré au Citizens Bank Park inauguré en 2004 au sud de Philadelphie.     

lundi 19 août 2019

Le juste prix



Entre 2013 et 2017 j'ai signé quelques chroniques dans le rubrique éco de France Football (d'abord dans la magazine puis pour le site, voyez ici). La rubrique partagée avec d'autres collègues universitaires et experts du sport professionnel est de retour. J'y propose un billet consacré à la tarification dans le foot. Cela permet aussi de valoriser la travail d'étudiants du master 1 Management Du Sport de l'Université de Caen qui ont travaillé sur des relevés du coût d'une expérience matchday dans le foot. Je propose ici une version augmentée de ce billet. 


lundi 1 juillet 2019

La revue de presse : juin 2019

Je partage encore et jours le fruit de ma veille quotidienne. Voici la revue de presse internationale d'économie et de marketing du sport. Elle comprend 155 fichiers PDF. Vous y trouverez des choses sur la Coupe du Monde féminin 2019, l'esport, la NBA, Tony Parker, la LFP ....

revue de presse de juin 2019 (fichier disponible 30 jours, 148 MO)




J'ai un peu alimenté le blog en juin. J'espère reprendre un rythme plus soutenu en septembre pour partager les visites de stades à venir aux Etats-Unis. 


samedi 29 juin 2019

La Coupe du Monde en émojis : #FRAUSA

Battue 2-1 par la sélection américaine, l’Équipe de France est donc éliminée de sa Coupe du Monde. 
Comme l’année dernière (voyez par exemple ce billet), je propose de revenir sur quelques matchs par le prisme des émojis associés à des tweets. Pour cela, j’utilise l’outil Twitracker confectionné par mon camarade et collègue François Rioult du laboratoire Greyc. Dans un premier temps, j’ai voulu analyser les émojis associés à Wendie Renard, que l’on dit en partie responsable sur le deuxième but mais qui a aussi réduit le score. De nombreux tweets mentionnaient Hervé Renard, le sélectionneur de l’équipe marocaine encore engagée dans la CAN, créant de la confusion. J’ai alors voulu analyser le non recours à la VAR sur la main dans la surface de Kelley O'Hara. Cette fois, de nombreux tweets du match de la Copa opposant le Chili à la Colombie sont remontés (Le Chili s'est vu annuler deux buts après le recours à l'assistance vidéo à l'arbitrage). Je m’en suis donc tenu tout simplement à 5000 tweets comportant le hashtag #FRAUSA publiés le 28 juin.

Sur les 5000 tweets de la base de données, 1380 (27,6%) contiennent au moins un émoji. En voici le top 10 : 

top 10 des emojis associés à des tweets comportant le hashtag #FRAUSA

D'emblée disons que les mains jointes et l'index pointé vers le bas sont hors de propos. Il s'agit en fait d'une série de tweets cannibalisant la popularité du hashtag #FRAUSA pour promouvoir un podcast. Dans ce top 10 figurent des émojis récurrents à l'occasion de rencontres internationales : les drapeaux ou le ballon appuient son allégeance à une équipe ou notifient qu'on suit la rencontre, le visage avec des larmes de joie renforce un tweet caustique ou humoristique, le visage pleurant à chaudes larmes marque la déception de l'élimination des bleues. 
Notons toutefois la présence de l'émoji applaudissement, non pas seulement pour saluer la parcours de la sélection française qui a rallié un nouveau public, mais aussi pour l'en remercier de la médiatisation et de la promotion du sport féminin. Un an après la demi-finale de le coupe du monde entre la France et la Belgique, le drapeau belge est brandi pour signifier que la déception française s'apparente à ce que l'on a appelé le Seum belge. Enfin, le visage pensif a été utilisé le plus souvent pour marquer son incompréhension concernant le non recours à la VAR sur la main litigieuse dans la surface. 





vendredi 28 juin 2019

[voyage] USA Sports Tour (2019)

Pour la quatrième fois je pars aux Etats-Unis pour un voyage construit autour du sport. L'année dernière, de mon passage à Boston, New York et Chicago, j'ai tiré une série de billets dédiée à la Fan Experience. Cette année, le périple consiste à enchainer Philadelphie, Washington, Baltimore, Pittsburgh, Chicago et Milwaukee. Au programme, des matchs MLB, WNBA et un match de pré-saison NFL au mythique Lambeau Field.  Le programme : 
  • Philadelphie : match des Phillies contre les Braves. 
  • Washington : match des Nationales contre les Braves, match des Mystics (WNBA)
  • Baltimore : match des Orioles contre les Blue Jays dans le mythique Oriole Park at Camden Yards
  • Pittsburgh : match des Pirates contre les Mets (et Brewers) dans le superbe PNC Park
  • Chicago : match des Cubs contre les A's, des White Sox contre les A's, des Chicago Sky contre les New York Liberty (équipe WNBA où évolue Marine Johannès). 
  • Green Bay : match de pré-saison des Packers contre les Texans.  
  • Milwaukee : match des Brewers contres les Rangers. 
Voilà de quoi alimenter mes enseignements de master consacrés à la fan expérience et aux stades/arenas. A la rentrée prochaine, je tenterai des billets sur ce blog. Sinon, j'imagine alimenter mon compte instagram (ci-après) pendant le voyage. Si vous avez des bons plans pour les villes visitées, n'hésitez pas à partager en commentaire. 

lundi 3 juin 2019

La revue de presse : mai 2019

J'actualise moins le blog mais je continue de partager le fruit de ma veille quotidienne. Voici donc la revue de presse internationale d'économie et marketing du sport de mai 2019. Elle contient un peu plus de 100 PDF. Vous trouverez des choses sur les jeux vidéos, Roland Garros, la réforme de la Ligue des Champions, la WWE, la NBA, le sport caennais...

revue de presse de mai 2019 (fichier disponible 30 jours, 148 MO)





jeudi 2 mai 2019

La revue de presse : avril 2019

La revue de presse internationale d'économie et marketing du sport contient un peu moins de 100 PDF. Vous trouverez des choses sur l'esport, le nouveau stade de Tottenham, le projet de Super Ligue de l'UEFA, la MLB, la NBA ...

jeudi 18 avril 2019

Top 20 des événements les plus digitalisés aux États-Unis

Levi's Stadium, août 2016 - 8ème dans le top 20 des événements les plus connectés
March Madness s'est achevée le 9 avril sur la victoire des Cavaliers de la Virginie à l'U.S. Bank Stadium, Minneapolis. Ce stade a déjà accueilli la 52ème édition du Super Bowl et avait en cette occasion établi un record de consommation de données sur le wi-fi. Paul Kapustka, l'animateur de l'indispensable Mobile Sport Report, signale que cette édition du Final Four NCAA a aussi consommé beaucoup de datas.

mercredi 17 avril 2019

[infographie] le réseau wi-fi des Tampa Bay Buccaneers (NFL)

Il y a peu, Extreme Networks a diffusé une infographie sur la connexion Wi-Fi du Raymond James Stadium où évoluent les Buccaneers de Tamp Bay (NFL). 1262 points d'accès ont été disséminés dans le stade (dont 950 sous les sièges) pour permettre aux 65 000 fans de se connecter au réseau. Le nombre de fans connectés a augmenté de 54% entre 2017 et 2018 et presque 9 TO de données sont consommés lors d'un match.