vendredi 17 janvier 2020

[sérigital] This is us (S04E06) "The club"



Kevin - I'm creeping on my ex.
Nicky - What's that even mean?
Kevin - I'm Internet stalking her. God, you're old. It's my-my ex, Zoe. Her documentary won a prize at this Rome film festival, and she's posted all these photos. And every single one, she's with this hot guy. See that? What do you think of that? Just friends?
Nicky - Yeah. Oh, yeah, definitely.
Kevin - Yeah?
Nicky - Yeah. But they're also having sex. What is this...
Kevin - What are... Whoa, whoa, whoa. No, no, no. What are you doing?
Nicky - I'm trying to make the picture bigger. What...
Kevin - Well, you didn't make it bigger. You touched the heart, man. You touched the heart. Now she knows I'm stalking her.

jeudi 9 janvier 2020

[en bref] l'esport et le gaming sur Twitter

Rishi Chadha, responsable du Gaming pour Twitter, a publié sur le blog de la plateforme de microblogging un bilan de l'année 2019 sur les conversations dédiées au gaming. Selon lui 1,2 milliards de tweets, en hausse de 20% par rapport à l'année précédente, avaient pour sujet le gaming. C'est au Japon que l'on tweete le plus à ce sujet. La France est au 6ème rang. 








mardi 7 janvier 2020

Les nommés aux trophées sporsora 2020


La seizième édition des trophées sporsora du marketing du sport se déroulera le mardi 4 février.
Les 3 nommés des 5 catégories primées viennent d'être dévoilés :

SPONSOR DE L’ANNÉE

  • Arkema – Behind The Dreams
  • Jeep® France – Naming Jeep® Élite
  • Société Générale – Coupe du monde de rugby 2019

ACTIVATION

  • Accor – Super Jersey
  • Adidas – Adidas Tango League
  • Malakoff Médéric Humanis – Faire du Sport pour combattre le Cancer

STRATÉGIE D’UN DÉTENTEUR DE DROITS

  • FFBasketball – Le 3x3 par la FFBB, de la rue aux Jeux Olympiques
  • Team Vitality – Le leader français de l'esport à la conquête du monde
  • UrbanSoccer – La Paris Saint-Germain Academy by UrbanSoccer change de dimension

VIDÉO DE L’ANNEE

  • Orange – Passe en mode ballon
  • Puma – The Flow
  • Stade de Reims – Le Stade de Reims prend son envol avec Eva Air !

STARTUP

  • Mon Petit Gazon – L'App qui transforme le fan en manager virtuel
  • My Coach – Pour accompagner la digitalisation du sport
  • Rematch – Les vidéos highlights du sport amateur
détail des dossiers 

vendredi 3 janvier 2020

David Stern, passage décisif

David Stern (wikipedia)
David Stern est décédé le premier janvier 2020. Ce n'est pas le seul dirigeant sportif a avoir eu une influence considérable sur le développement de son organisation mais peut-être se distingue t-il par des décisions stratégiques courageuses relavant du marketing et de la régulation économique lorsque la NBA pataugeait sur son marché domestique  Aussi serait-il injuste de considérer que David Stern a eu la chance de tomber sur une génération de joueurs talentueux ayant contribué à diffuser la marque NBA. Sans quoi, alors que tant de dirigeants sportifs demeurent méconnus du grand public, comment expliquer la notoriété de David Stern ? 



Je partage ici un court extrait d'un billet que j'avais réservé à la revue France Forum en 2016. 


" David Stern est moins connu du grand public que les géants du basket américain comme Michael Jordan, Kobe Bryant ou Lebron James. C’est pourtant lui qui a façonné le produit et la marque NBA. En 1989, une rumeur circule : séduite par son dynamisme, la prestigieuse NFL (ligue de football américain) serait prête à le recruter. Les propriétaires NBA s’assurent de garder leur patron en lui promettant 27,5 millions de dollars sur cinq ans, mieux que le salaire de Jordan à l’époque. Avocat de la NBA depuis 1966, David Stern en est devenu le commissaire en 1984. Il hérite alors d’une ligue moribonde, économiquement fragile, souffrant d’un déficit d’image. Au début des années 1980, seize équipes sur vingt-trois perdent de l’argent. Les affluences sont faibles et certains des joueurs sont réputés drogués. Les finales NBA ne sont même pas diffusées en direct ! En trente ans de direction, David Stern a renforcé l’offre NBA (passage de vingt-trois à trente équipes), étendu la gamme des produits (la WNBA – ligue féminine de douze équipes, créée en 1996, la D-League – ligue mineure de dix-neuf équipes, créée en 2001), développé les revenus (de 165 millions à 5,5 milliards) et la présence internationale de la ligue (de 2 pays diffuseurs à 215).

David Stern a activé un levier simple : le star power. Dans les années 1980, la ligue raconte l’histoire de la rivalité entre Larry Bird (Boston) et Magic Johnson (Lakers). La décennie suivante, le talent de Michael Jordan (Chicago) contribuera à mobiliser mondialement un public de fans. Il serait pour autant injuste de considérer que le succès de David Stern ne serait en fait que celui d’une génération de joueurs charismatiques placés en tête de gondole de la NBA pendant les Jeux olympiques de Barcelone, en 1992. David Stern est un visionnaire qui a su développer la marque NBA, la notoriété de ses franchises et celle de ses joueurs en misant très tôt sur l’internationalisation, un peu comme Disney. En 1995, il explique d’ailleurs au journal Le Monde : « Disney a des figures qui ont pour nom Mickey ou Donald. Nous avons les nôtres, Magic Johnson, Larry Bird ou Michael Jordan. Disney possède des parcs d’attractions. Nous en avons aussi, ce sont les salles de basket. Disney inonde le monde avec ses gadgets et ses vidéos. Nous allons en faire autant. » De là à implanter un jour des équipes en Europe ? C’est le serpent de mer de la NBA. David Stern se montre prudent et envisage quelques équipes européennes en NBA d’ici à vingt ans sous réserve que le vieux continent se dote d’arénas ultra-modernes. En attendant, la NBA intensifie ses efforts et exporte ses produits partout où elle peut en appliquant la plus simple des techniques du marketing direct : aller à la rencontre des clients potentiels et adapter son offre. (...)

Le succès de David Stern aura donc été d’exporter la NBA et d’importer le talent sportif. Au début des années 1990, moins de 6 % des joueurs venaient de l’étranger. En 2003, soixante-cinq joueurs de trente-quatre pays composent les effectifs. Aujourd’hui, ils sont plus de cent dont quatorze Français. 

En octobre 2012, David Stern annonce sa retraite à venir et le nom de son successeur. Il s’agit de Adam Silver. Si David Stern a été un stratège sans pareil pour marketer et réguler la ligue, Adam Silver poursuit la stratégie d’internationalisation de la NBA en misant sur les nouvelles technologies et les médias sociaux."

extrait de "La NBA : think global, act local, play digital", France Forum, n° 61, avril 2016


edit du 3 janvier 19h35, ajout de vidéo de Trashtalk David Stern : adieu cher Commish': 


jeudi 2 janvier 2020

La revue de presse : décembre 2019

On clôt 2019 et on débute au mieux 2020 en conservant les bonnes habitudes. Je partage comme chaque mois ma revue de presse internationale d'économie et de marketing du sport. Le dossier contient un peu moins de 100 PDS et vous y trouverez divers bilans/rétrospectives de l'année ou de la décennie écoulée.

revue de presse de décembre 2019 (fichier disponible 30 jours, 220 MO)



Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Bo Hell (@bobo.hell) le

lundi 30 décembre 2019

Une année 2019

too old to die young ( Nicolas Winding Refn / Ed Brubaker - Amazon Video)

Et comme chaque fin d'année, je sors un top 10 cinéma, séries, musique. Vous pouvez retrouver les classements depuis l'année 2012 en fin de billet. Je dévoile également un top 20 des années 2010 initialement publié sur mon compte instagram. 

2019

séries
  1. Watchmen saison 1
  2. Mindhunter saison 2 
  3. Chernobyl mini série
  4. True Detective  saison 3
  5. The OA saison 2 
  6. This Is Us saisons 3/4
  7. Too Old to Die Young  
  8. The Righteous Gemstones saison 1
  9. Stranger Things saison 3
  10. Preacher saison 4 
J'accuse du retard dans les choses à voir aussi les séries classées 7, 8 et 9 vous paraitront peut-être un peu sur-estimées quoiqu'un combo Danny McBride / John Goodman peut apparaitre dans un top 10 sans autre justification. Cela dit je regarde bientôt Fleabag, The Boys, Peaky Blinders, Years and Years, Room 104.

EDIT du 2 janvier 2020 : après avoir vu la saison 2 de Fleabg, elle entrerait dans le classement en 2ème ou 3ème position. 



cinéma
  1. Ad Astra 
  2. Parasite 
  3. Once upon a time ... in Hollywood 
  4. J'ai perdu mon corps 
  5. Alice et le maire 
  6. vice 
  7. la mule 
  8. le traitre 
  9. Les Misérables 
  10. 90s
Ça gratte fort derrière et pas mal de films pourraient prétendre aux places 8, 9 et 10 : grâce à dieu, le daim, Retour à Zombieland, Glass, Les Éternels (Ash is purest white), La Belle époque, Seules Les Bête. Et sinon, est-ce que "J'ai perdu mon corps" ne serait pas le meilleur film d'animation français des 20 dernières années ?   


musique
  1. Tyler, the Creator - Igor  
  2. Nick Cave & The Bad Seeds - Ghosteen
  3. Weyes Blood - Titanic Rising
  4. Angel Olsen  - All Mirrors
  5. Lana Del Rey - Norman Fucking Rockwell!
  6. Sharon Van Etten - Remind Me Tomorrow
  7. Vald - ce monde est cruel
  8. Cult of Luna - A dawn to fear
  9. FKA Twigs - MAGDALENE
  10. Kompromat - Traum Und Existenz

2010s

top 20 dévoilé en décembre 2019 sur instagram (à voir ici).

séries
  1. The Leftovers 
  2. Breaking Bad 
  3. Eastbound & Down / The League 
  4. Louie 
  5. Twin Peaks 
  6. This is Us 
  7. Parks and Recreation 
  8. Community  
  9. Rectify 
  10. Game of Thrones 
  11. Mindhunter 
  12. Master of None 
  13. Fais pas ci fais pas ça 
  14. Fargo 
  15. True Detective 
  16. Utopia  
  17. The Affair 
  18. Inside No. 9 
  19. Black Mirror 
  20. Watchmen

cinéma
  1. Mad Max: Fury Road
  2. Mystères de Lisbonne 
  3. Incendies 
  4. Drive 
  5. Melancholia 
  6. Shokuzai 1 & 2
  7. Margin Call
  8. Night Call
  9. Get Out 
  10. L’inconnu du lac 
  11. Manchester By the Sea 
  12. It Follows 
  13. Ad Astra 
  14. Interstellar 
  15. Vice Versa 
  16. Les Enfants loups, Ame et Yuki 
  17. Oncle Boonmee (celui qui se souvient de ses vies antérieures) 
  18. The Ghost Writer 
  19. Kaboom 
  20. Kill List 

edit du 4 janvier 2020 : je réalise piteusement ne pas avoir classé La Grande Bellezza de Paolo Sorrentino et Heimat d'Edgard Reitz, sortis tous deux en 2013.
musique
  1. Kendrick Lamar - To Pimp a Butterfly 
  2. The War on Drugs - A deeper understanding 
  3. LCD Soundsystem, This Is Happening 
  4. Timber Timbre - Hot dreams 
  5. Fever Ray - Plunge 
  6. David Bowie - Black Star 
  7. Kumasi Washington - The Epic 
  8. Bon Iver - Bon Iver 
  9. Lana Del Rey - Born to die 
  10. The Black Lips - Arabia Mountain 
  11. The Black Keys - El Camino 
  12. The black Angels - Death Songs 
  13. Idles - Brutalism 
  14. ALT-J - An Awesome Wave 
  15. Kavinsky - Outrun 
  16. Arcade Fire - The Suburbs 
  17. Cigarettes After Sex - Cigarettes After Sex 
  18. Woodkid - The Golden Age 
  19. Dominique A - Eleor 
  20. Orelsan - Le Chant des sirènes 

Archives

Une année 2018
Une année 2017
Une année 2016
Une année 2015
Une année 2014
Une année 2013
Une année 2012

vendredi 13 décembre 2019

11 footballeurs dans le top 15 des comptes instagram les plus suivis en France


Instagram dévoile les comptes les plus suivis en France. 11 footballeurs y sont présents. Ils verrouillent même les 7 premières places. Observons une prime au marché local : 
  • les 11 footballeurs jouent/ont joué en équipe de France et/ou dans le championnat de France
  • il y a 5 joueurs du PSG, dont Neymar et Mbappé aux deux premières places
  • Cristiano Ronaldo, la personnalité les plus suivie de part le monde sur instagram (192 millions d'abonnés) ne figure pas dans ce top 15, pas plus que Messi (138 millions d'abonnés)

1- Neymar (129 millions)
2- Kylian Mbappé (36,4 millions)
3- Antoine Griezmann (29,1 millions)
4- Eden Hazard (26,3 millions)
5- Thiago Silva (16,4 millions)
6- Raphaël Varane (13,3 millions)
7- Ángel Di María (10,9 millions)
8- Lea Elui (10,3 millions)
9- David Michigan (9,4 millions)
10- Mario Balotelli (9,1 millions)
11- David Guetta (8,5 millions)
12- Didier Drogba (8,4 millions)
13- Ousmane Dembélé (8,2 millions)
14- Golshifteh Farahani (7,1 millions)
15- Edinson Cavani (6,9 millions)

mercredi 11 décembre 2019

Le sport sur Twitter en 2019

Twitter vient de dévoiler sa retrospective 2019 (#CaSestPassé en 2019 / #ThisHappened in 2019). Le sport a vocation à générer des émotions en direct, Twitter permet de les partager immédiatement. Il n'est donc pas surprenant de retrouver du sport sur la plateforme de conversation. Pour autant, je relaye ici quelques faits sans plus les commenter considérant leur faible intérêt depuis que Twitter ne dévoile plus les données d'audience et d'engagement. Je continue de penser que les chiffres sont en baisse à considérer par exemple que lors du dernier Super Bowl, Twitter n'était que le 4ème média social utilisé en volume de données consommées derrière instagram, Facebook et snapchat. 

Deux footballeurs du PSG figurent dans le top 10 des athlètes les plus mentionnés. La coupe du monde féminine de football organisée en France l'été dernier se hisse au cinquième rang des événements sportifs les plus commentés.

Notons qu'en France, dans le domaine du sport, c'est l'annonce de la refaire de Tony Parker qui a suscité le plus d'engagement. 



mardi 3 décembre 2019

La revue de presse : novembre 2019

La revue de presse internationale d'économie et de marketing du sport contient 118 PDF ce mois ci. On y trouve des choses sur l'esport, tik tok, la fan expérience, la NBA, les stades américains,

revue de presse de novembre 2019 (fichier disponible 30 jours, 250 MO)



Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Bo Hell (@bobo.hell) le

vendredi 29 novembre 2019

Pourquoi les fans de l’équipe de baseball de Washington adorent les requins ?

L’équipe de baseball de Washington DC vient de remporter le titre face à Houston à l’issue d’une série tonitruante. Le septième match décisif a ressemblé presque 14 millions de téléspectateurs aux États-Unis. Le 31 juillet dernier, j’ai assisté à un match au Nationals Park. Rien n'indiquait alors que l'équipe pouvait remporter le titre. Et d'ailleurs, ce jour là les Nationals ont perdu contre Toronto. Malgré tout, les fans étaient des plus enthousiastes en reprenant à tue-tête la chanson "baby shark".