vendredi 29 avril 2016

Le Superbowl 50 et la satisfaction des habitants

source : Kron4.com

La question des impacts économique et social des grands événements sportifs est des plus discutée par les économistes du sport. Ces événements nécessitent le recours à de l'argent public aussi est-il nécessaire de rassurer le contribuable en justifiant des retombées économiques et médiatiques. Le calcul peut aussi inclure la satisfaction de la population locale qui peut apprécier l'événement, y participer ou tirer une certaine fierté à l'accueillir. A l'inverse, les habitants peuvent subir l'événement, y voir une source de nuisances et de contraintes (le bruit, le monde, la circulation). L'agence Repucom a mesuré l'opinion des habitants de la baie de San Francisco à l'égard du Superbowl. Réputé être l'événement sportif annuel le plus important au monde, la cinquantième finale de la NFL a été organisé au Levi's Stadium (Sant Clara). Comment les habitants ont-ils vécu l'événement ? Voici quelques extraits de l'étude : 

  • L’étude Repucom montre que parmi les 5,7 millions d’habitants de la région de la Baie de San Francisco âgés de 18 ans ou plus, 65% donnent un indice de performance positif au Super Bowl 50.
  • Ce chiffre monte à 84% chez les personnes ayant participé à au moins une animation. Seul 8% du total des répondants donnent un indice de performance négatif.
  • La circulation est le principal problème cité par les résidents qui ont subi un désagrément par rapport à l’événement.
  • La majorité des résidents de la Baie de San Francisco déclare que le Super Bowl a eu un impact positif en termes de tourisme, d’opportunités pour les entreprises locales et de notoriété pour la région.
  • Les conclusions de l’étude montrent qu’un tiers des habitants adultes de la région de la Baie de San Francisco (1,9 million) a participé à une des animations liées au Super Bowl dans la région.
  • Avec 1,1 million de participants, l’animation la plus populaire aura été le Super Bowl City, la fan zone gratuite organisée par le Super Bowl 50 Host Committee, le comité d’accueil et d’organisation du Super Bowl 50 pour la région de San Francisco.
  • La responsabilité et le lien social était au cœur de l’événement. Les actions entreprises dans ce sens ont permis de toucher les “Millenials” (18-34 ans), un des segments démographiques les plus difficiles à atteindre et très sensibles à ces problématiques. Parmi les répondants ayant participé à au moins une des animations du Super Bowl, 50% étaient des “Millenials” et 38% étaient des familles avec enfants. La proportion globale était de 52% de femmes et 48% d’hommes.
  • Les habitants de la région de San Francisco ont indiqué être très favorables à l’organisation de futurs événements sportifs dans leur région.
  • Selon l’étude, 64% des adultes ont indiqué qu’il leur semblait important d’accueillir des événements sportifs majeurs dans leur région.
  • Les répondants mettent en avant la création d’emplois, les bénéfices économiques, l’héritage pour la communauté, le sentiment de fierté et d’appartenance et également la promotion de la région comme destination touristique.
  • Parmi les personnes interrogées par Repucom, 93% déclarent que les événements majeurs doivent créer de l’emploi et des opportunités de business dans la région. 91% déclarent qu’ils doivent laisser un héritage pour la communauté. 90% déclarent qu’ils doivent augmenter le sentiment de fierté et d’appartenance. Et 88% déclarent qu’ils doivent faire la promotion de la région de la Baie de San Francisco auprès des touristes américains et internationaux.
  • Parmi les événements sportifs que la population de la région de San Francisco souhaite accueillir dans le futur, le Super Bowl est en tête (45%), suivi des Jeux Olympiques (43%), du All-Star Game MLB (32%) et du All-Star Game NBA (31%).


d'autres articles sur les questions d'impacts et sur le Superbowl.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire