lundi 7 octobre 2013

Entretien avec Yannick Mignot, Concepteur de l'Encyclopédie du Stade Malherbe Caen

Après des études à l'école Boulle et à l'école Estienne, Yannick Mignot est devenu designer indépendant depuis le début des années 2000. Supporter du Stade Malherbe Caen, il a activement participé au projet d'encyclopédie du club en qualité de concepteur. Accompagné de Frédéric Gai, Landry Lefort et Renaud Baruffolo, son travail a consisté à designer le contenu de l'ouvrage, en travaillant son ergonomie et son architecture rédactionnelle, pour offrir une expérience de lecture dynamique.


Yannick, il existe de nombreux ouvrages anniversaires de clubs professionnels. Mis à part qu'il parle du SMC, en quoi Malherbe 1913 se distingue-t-il des autres? 
La véritable originalité de cet ouvrage, c'est sa structuration. Le club a fait le choix de faire appel à ses supporters pour réaliser son encyclopédie. D'ordinaire, les structures professionnelles comme les clubs de foot font directement appel à des structures de communication, souvent déconnectés des aspirations des supporters, en leur confiant la totalité du projet et en exigeant un discours "corporate". A contrario, nous sommes partis de la fibre du supporter. L'originalité, c'est donc que l'ouvrage a été rédigé et réalisé par des passionnés du club.

Qu'allons nous trouver dans cet ouvrage? 
On y trouve les 100 saisons de l'histoire du club, mais aussi des thématiques périphériques comme la formation, l'omnisport, les infrastructures, la première et la deuxième guerre mondiale qui ont été déterminantes dans l'histoire du club, la galerie bleu et rouge qui retrace l'histoire des maillots, les joueurs internationaux français et étrangers. Une autre originalité du livre est que nous avons consacré plusieurs pages aux tribunes rédigées par les supporters du groupe MNK96. En fait, on fait entrer dans un ouvrage "officiel" des voix et des plumes pas nécessairement en accord avec le club. C'est une preuve que ce projet n'a subi aucune censure.

Dans la forme, ça va ressembler à quoi? 
Nous avons pris le parti d'une encyclopédie volontairement fournie en informations. Il en ressort 500 pages. Mais l'ampleur de nos recherches nous aurait permis d'en écrire le double. La limite du projet est donc aussi financière. Au final, ce sont environ 800 illustrations, 1 000 brèves et anecdotes, 300 portraits de joueurs et autant de matchs repères qui cohabitent dans un bel ouvrage relié.

T'es tu amusé à relever le nombre d'heures cumulées consacrées à cette ouvrage? 
C'est une entreprise un peu à part qui a débuté il y a maintenant dix-huit mois. La quantité de travail a été telle qu'elle a largement dépassé les standards de la production. Le coût relativement modeste du produit final (39,90€) est donc en décalage avec le coût potentiel de production. C'est aussi la force de ce projet, qui s'appuie sur la vitalité des réseaux sociaux.

Tu disais que l'ouvrage aurait pu faire le double de volume, des prolongations sont-elles alors envisagées?
Nous sommes partis d'une légende, celle du Stade Malherbe et de ses 100 ans. J'en ai dessiné l'identité au début de l'année (note : Yannick a conçu l'univers graphique et le logo du centenaire du club). C'est une identité millésimée qui se focalise sur le centenaire. Cette identité a été travaillée à travers le livre qui se positionne comme "la bible" du club. Ce livre-monument a fait l'objet de nombreuses recherches et l'idée est de les mettre en ligne sous la forme d'un musée virtuel. C'est aussi une originalité, car ce type de construction n'existe encore pour aucun club professionnel, du moins comme nous entendons le faire, c'est-à-dire avec une exhaustivité, une attractivité, un dynamisme du contenu. Toute l'équipe a dépouillé 25 000 archives : il s'agit maintenant d'en faire profiter la sphère malherbiste par un site qui va faire ressortir des stats et des anecdotes qui ne pouvaient se trouver dans le livre faute de place.

le livre sera mis en vente 39,90€ le 13 octobre. 

Quelques planches de l'encyclopédie. 

cliquez sur les photos pour les aggrandir
















3 commentaires:

  1. Le cadeau de Noël de tout supporter du SMC qui se respecte.

    RépondreSupprimer
  2. Ça donne vraiment envie !

    RépondreSupprimer