lundi 1 mars 2021

La revue de presse : février 2021

Voici la revue de presse internationale d'économie et de marketing du spectacle sportif composée de 108 fichiers issus de ma veille quotidienne. On y trouve des choses sur la diffusion de la Ligue 1 et la Ligue 2, le Super Bowl, l'esport, les difficultés des sports en salle... 


revue de presse de février 2021 (fichier disponible 30 jours, 68 MO) 

lundi 15 février 2021

Super Bowl : 14 téraoctets de données sur le wi-fi du stade

Comme chaque année, l'indispensable mobilesportsreport.com relaie le volume de données consommées sur le wi-fi de l'enceinte accueillant le Super Bowl. Lors de cette édition, le stade de Tampa Bay n'accueillait que 24 835 fans qui ont consommé 13,97 To. A titre de comparaison, l'année dernière, les 62 417 personnes du stade de Miami ont consommé 26,42 To. 

Par ailleurs : 

  • 23 766 terminaux se cont connectés sur le wi-fi du stade
  • soit un usage de 587,8 Mo par Device, comparable au 596,6 Mo observés l'année dernière. 
  • le public aurait consommé 2,58 To de données sur le wi-fi du stade avant le coup d'envoi et 11,39 après. 
  • Cette année, c'est Facebook qui aurait été l'application la plus utilisée (1,6 To)
source : Super Bowl LV Wi-Fi: Low total, but per-fan usage remains steady

Pour en savoir plus sur ce sujet, suivez Paul Kapustka


vendredi 5 février 2021

Palmarès des Trophées Sporsora du marketing du sport : 5 questions à Magali Tézenas


Magali Tézenas du Montcel, entourée de Carine Galli et Tony Parker


La 17ème édition des Trophées SPORSORA du marketing du sport s'est déroulée le mardi 2 février sur le plateau de La Chaîne l'Équipe. Le jury présidé par Tony Parker a consacré six lauréats. Nous avons soumis 5 questions à Magali Tézenas du Montcel, déléguée générale de SPORSORA.

Magali, cette année le palmarès souligne l’implication RSE des entreprises, des actions inclusives ou socialement innovantes. C’était une volonté affirmée du jury ? 

Oui clairement. Nous souhaitions montrer avec cette édition inédite des trophées Sporsora qu’il y a eu du positif dans cette année 2020 si particulière. Cela nous aurait paru nier la réalité des difficultés du secteur du sport que de reproduire à l’identique nos Trophées tant sur le fond que sur la forme.
L’appel à candidature était unique pour tous les candidats : innovation et responsabilité. Le jury qui est maître à bord a penché pour l’innovation sociale, le sponsoring responsable, la capacité à transformer un événement 100% digital, le sport outil de formation et d’engagement des collaborateurs et la France du sport à l’export. Cela aussi c’est du marketing sportif et c’est une belle preuve de la capacité du sport à répondre à de nombreux enjeux stratégiques. Les consommateurs demandent de plus en plus aux marques d’être utiles, les entreprises doivent donner du sens à leurs collaborations, le sport leur en donne l’occasion.

Cette année la cérémonie n'a pas pu se dérouler tout à fait comme d'habitude ... 

Pour nous aussi le huis clos et donc la diffusion via une plateforme dédiée d’un format « émission télé » sur le plateau de La Chaîne L’Equipe a été une expérience nouvelle et enrichissante. Depuis le temps que nous essayions de réduire la durée de la cérémonie, là il y avait obligation, nous l'avons fait et c’est très bien ainsi.Bien sûr il nous a manqué une partie essentielle des Trophées SPORSORA, le networking en présentiel. On sait quand on vient aux Trophées SPORSORA que l’on va retrouver une très forte concentration des acteurs du secteur et donc passer une soirée conviviale et utile d’un point de vue professionnel. Nous avions cependant mis à disposition un outil de networking sur la plateforme.
Voyons le verre à moitié plein. Nous sommes très fiers d’avoir tenu le cap, maintenu le jury, la cérémonie et d’être arrivés à ce palmarès exceptionnel.

Le format des Trophées Sporsora a de nouveau évolué. Cette année il ne semble pas y avoir de catégories, ni même le traditionnel « sponsor de l’année », est-ce tout à fait exceptionnel en cette année où le sport a été affecté par le confinement ou le format est appelé à perdurer ?

Nous sommes convaincus que dans tous les secteurs certaines des adaptations forcées par la crise demeureront car elles auront montré leur utilité pour travailler autrement (télétravail), toucher de nouvelles cibles (dans le sport par exemple le Tour de France virtuel), engager plus de fans (dans le sport par exemple le E FISE ou l’UTMB), mieux respecter l’environnement (dans le sport par exemple la Formula E) etc ...Nous n’y échapperons pas et de ce format différent des Trophées Sporsora nous garderons des enseignements pour les prochaines éditions. Il est encore un peu tôt pour vous dire quoi ...

Le palmarès 2021 des Trophées. A retrouver en détailler sur ce lien. 


Le palmarès et le nombre de candidatures témoigne du dynamisme du secteur sportif touché en cette année de pandémie. Les membres de SPORSORA ont une vision précise sur la possibilité de reprises des marchés des sports. Comment appréhendent ils 2021 ? 

Aujourd’hui bien malin qui peut savoir comment et quand se fera la véritable reprise. Nous n’avons pas de visibilité mais on peut espérer qu’après une telle privation de pratique sportive comme de spectacle sportif le marché va connaître un rebond extraordinaire. Si nous arrivons à sécuriser l’accès aux événements, aux clubs par la vaccination et peut-être aussi par des tests plus systématiques le secteur connaitra à nouveau une forte croissance avec la perspective des événements majeurs sur le territoire français en plus de nos blockbusters habituels.

Comment se profile 2021 pour Sporsora ? 

Nous serons aux côtés de nos membres (#AgirPourVous) avec 3 grands sujets en terme de relations institutionnelles :
- Le suivi de l’intégration des agences et prestataires au plan tourisme
- Le retour progressif du public avec des jauges proportionnelles dans les enceintes sportives
- Une mesure d’incitation fiscale pour les partenaires du sport afin de pérenniser leur engagement auprès de leurs partenaires sportifs.
Nous avons prévu de nombreux sujets : juridiques, RSE, digital, esport, média, fonds d’investissements, Sport solution, innovation, naming, GESI, marques et athlètes, une 3ème édition du guide des agences ... Nous espérons pouvoir progressivement reprendre nos groupes de travail en présentiel. Les Trophées Sporsora en 2022, j’espère pouvoir vous y inviter et renouer avec les échanges autour d’une cérémonie événementielle.

Bonus 

Sporsora a diffusé l'intégralité des 60 candidats et lauréats. Cela constitue une information précieuses pour d'une part identifier des opérations marketing qui ont marqué l'année 2020 et d'autre part prendre la mesure de la capacité d'adaptation du secteur en cette période. Je liste ici l'intégralité des dossiers : 

  • Advens - La course au changement avec Linkedout
  • Hurricane Groupe - E-Fise Montpellier 2020
  • Fight for Dignity - le sport contre les violences sexistes et sexuelles
  • WinWin Afrique - Programme Agora
  • Keneo - On ne voit bien qu'avec les oreilles 
  • Skateistan - programme d'éducation / lutte contre les disparités entre les sexes
  • Acadomia - E-Campus Acadomia FFT
  • ACO (avec Win-Win et ETX Studio) - 24H Le Mans responsable et solidaire 
  • Action contre la faim - Challenge #connected against hunger
  • Adidas (avec Aimko) - Ready for Insep
  • AG2R La Mondiale (avec Sportfive) - vivons vélo
  • Allianz - Allianz World Run
  • Asics - #UnitedWeRun
  • ASSE - la finale ASSE vs Covid-19
  • ELA - mets tes baskets
  • Best Western - engagement dans la voile avec le skipper R. Attanasio
  • BNP Paribas - soutien indéfectible, créatif et responsable du tennis
  • BPCE, La caisse d'épargne - tous mobilisés, tous #generose ! 
  • BUTAGAZ - Portez haut les couleurs ! 
  • CNOSF - la chaine sport en France 
  • CNOSF - Trophées club + 
  • CNOSF - #JAILESPRITCLUB
  • DIAMBARS IDF - du sport à l'esprit 
  • ecosystem (avec BNN) -ecosystem, partenaire responsable du Tour de France
  • EDF - Unir nos énergies 
  • ENEDIS (avec MCI) - Caravane publicitaire 100% électrique 
  • FF Rugby - Les supporters au stade en visio
  • FF Tir à l'arc (avec Family Sport Agency) - Je suis une flèche
  • FF Tennis de Table (avec Décathlon et Cornilleau) - opération "e-pass pong" 
  • FF Voile - Challenge Voile Virtuel à destination des scolaires 
  • FIFA (avec We Play) - #WorldCupAtHome
  • Fonfaction du football - Puissance foot à domicile 
  • Groupama (avec la centrale du sport) - Ton club, ton maillot 
  • Imoca - Course Vaslo
  • KCIOP - la grande odyssée Savoie Mont-Blanc 
  • La Fourmi - la Fédération des sports confinés 
  • Lalou Multi - Programme "cap sur l'avenir" 
  • LE Five - ça joue pour tous
  • Les colibris du sport - Le sport d'après 
  • LFP - Campagne "1 but et au lit" 
  • LFP - La Tribune contre la violence 
  • LOSC - Protection de l'environnement aux côté de l'ONU 
  • Médiateurs du sport - la médiation pour le sport 
  • MYTVCHAIN - mytvchain.com
  • NBA - NBA Paris Game 2020
  • OC Sport - 2 KM à Genève
  • ODIHO - la fan experience amplifiée avec Odiho 
  • Orange (avec uniteam) - Orange Vélodrome School 
  • Peace and Sport - Peace and Sport by my coach application
  • Point.P (avec Sport Market) - Programme " tous athlètes avec Point.P" 
  • Puma (avec La Fourmi) - mouvement à la base, soutien des clubs amateurs
  • RZBall Company - RAQBall
  • Sigma Esports (avec A26) - Gameward Academy 
  • Société Générale - la détection, plus grand tournoi de Fortnite 
  • Sportheroes - 10KM Free to race
  • Sport Management System - Shizen sport truck, le terrain de sport qui vient à vous 
  • Sunmountain (avec iota) - Finn, Chariot de Golf autonome 
  • UTMB - UTMB for the planet, courses virtuelles 
  • Waveriding solution - Okahina wave, la première vague de surf écologique 
  • #TousEnBlanc - le mouvement solidaire #tousenblanc 

jeudi 4 février 2021

La revue de presse : janvier 2021

Avec un peu de retard je livre enfin la première revue de presse internationale d'économie et de marketing du sport. Vous y trouverez 127 fichiers PDF et des éléments sur Twitch, Vitality, la NBA à Seattle, l'OM, les droits TV du football français, Décathlon, l'industrie du jeu vidéo... 


revue de presse de janvier 2021 (fichier disponible 30 jours, 69,4 MO)  


mercredi 13 janvier 2021

l'esport et le gaming sur Twitter en 2020

Comme l'année dernière à pareille époque, Twitter publie une série de données sur le gaming et l'esport sur sa plateforme. Avec plus de 2 milliards de tweets, le gaming serait le 6ème sujet le plus discuté en 2020 sur Twitter. Il se décline en plusieurs catégories (jeux vidéo, actualités, esport, influenceurs, Fortnite, Call of Duty, Minecraft, Animal Crossing, et les deux consoles next gen sorties en fin d'année). Le volume de conversation sur le esport aurait progressé de 14% par rapport à 2019. Notez que sur Twitter, la France se place au 7ème rang dans pays qui ont généré le plus de contenu sur le gaming. 








vendredi 8 janvier 2021

Forbes dresse le top 20 des empires du sport business

Madison Square Garden

Forbes complète ses estimations annuelles de la valeur des franchises et acteurs du sport par un top 20 des empires du sport business. Forbes s'intéressent donc ici aux conglomérats et holdings dont la valeur estimée cumulée dépasse les 100 milliards de dollars. Ce classement permet d'identifier des groupes ou familles qui possèdent une ou plusieurs équipes (Kraft, Allen, Benson...) et d'autres qui essaient de bâtir un empire transatlantique (Kroenke, Glazer, York)

The World’s Most Valuable Sports Empires 2021

1. Liberty Media : $13 billion
Properties: Formula One, Atlanta Braves, Drone Racing League*, Ball Arena*

2. Kroenke Sports & Entertainment : $8.73 billion
Properties: Los Angeles Rams, Arsenal, Denver Nuggets, Colorado Avalanche, Colorado Rapids, Altitude Sports & Entertainment, Los Angeles Gladiators, Los Angeles Guerrillas

3. Jerry Jones : $6.98 billion
Properties: Dallas Cowboys, Legends*, The Star, CompLexity Gaming

4. Fenway Sports Group : $6.6 billion
Properties: Boston Red Sox, Liverpool, NESN, Roush Fenway Racing, Fenway Sports Management

Fenway Park
5. Yankee Global Enterprises : $6.39 billion
Properties: New York Yankees, Legends*, YES Network*, New York City FC*, Scranton/Wilkes-Barre RailRiders

6. Madison Square Garden Sports : $6.25 billion
Properties: New York Knicks, New York Rangers

7. Kraft Family : $5.3 billion
Properties: New England Patriots, New England Revolution, UFC*, Kraft Analytics Group, DraftKings*, Skillz*, Boston Uprising

8. Glazer Family : $5.25 billion
Properties: Manchester United, Tampa Bay Buccaneers

9. Paul G Allen Trust : $5.03 billion
Properties: Seattle Seahawks, Portland Trail Blazers, Seattle Sounders*

10. City Football Group : $4.82 billion
Properties: Manchester City, New York City FC, Melbourne City FC

11. Maple Leaf Sports & Entertainment : $4.04 billion
Properties: Toronto Raptors, Toronto Maple Leafs, Toronto FC, Toronto Argonauts

12. Benson Family : $3.83 billion
Properties: New Orleans Saints, New Orleans Pelicans

Match des 49ers
13. York Family : $3.76 billion
Properties: San Francisco 49ers, Leeds United*, Elevate*

14. Johnson Family : $3.55 billion
Properties: New York Jets

15. Guggenheim Baseball Management : $3.39 billion
Properties: Los Angeles Dodgers, Spectrum SportsNet LA


16. Jeffrey Lurie : $3.13 billion
Properties: Philadelphia Eagles

17. Stephen Ross : $2.96 billion
Properties: Miami Dolphins, International Champions Cup, Drone Racing League*

18. AMB Group : $2.95 billion
Properties: Atlanta Falcons, Atlanta United, PGA Superstore

19. Buss Family Trust : $2.91 billion
Properties: Los Angeles Lakers

20. Ricketts Family : $2.88 billion
Properties: Chicago Cubs, Marquee Sports Network

* Indicates Partial Ownership
Wrigley Field, Chicago

(photos personnelles) 

vendredi 1 janvier 2021

La revue de presse : décembre 2020

On en termine avec 2020 avec la dernière revue de presse internationale d'économie et de marketing du sport. Le fichier partagé ci-après regroupe 123 PDF pour le mois de décembre. Vous y trouverez des choses sur les chiffres clés de l'année écoulée, médiapro, la reprise de la NBA ... 


revue de presse de décembre 2020 (fichier disponible 30 jours)  

mercredi 30 décembre 2020

Une année 2020

Death Stranding

Depuis 2012 je me prête au jeu du recensement des fims, séries, et albums préférés de l'année qui s'achève. En 2020, par la force des choses, j'aurais vu un peu moins de films et beaucoup moins de séries mais, en contrepartie, j'ai joué bien plus à la PS4. Voici donc trois Top 10 (qui en fait, ne sont pas ordonnés). 

Cinéma

  • Les Choses qu’on dit, les choses qu’on fait
  • La Fille au bracelet
  • L'Infirmière
  • Tenet
  • 1917
  • Eté 85
  • Les Enfants du temps
  • The Climb
  • Swallow
  • Dark Waters

Musique

  • Dominique A - Vie étrange
  • Fiona Apple - Fetch the Bolt Cutters
  • Tame Impala - The Slow Rush
  • JARV IS… - Beyond the Pale
  • Ela Minus - Acts of Rebellion
  • Fontaines D.C. - A Hero's Death
  • The Strokes - The New Abnormal
  • Run the Jewels - RTJ4 
  • Pablo Alfaya - Hero
  • Angel Olsen - Whole New Mess

Jeux Vidéo

Shadow of the Colossus (remake, 2018)
Avec le premier confinement j'ai converti mon temps d'écran en délaissant les séries pour les jeux vidéo. Néophyte pour ne pas dire inculte, faute de pouvoir rattraper une vie de lacune vidéo-ludique, je me suis au moins appliqué à jouer à quelques titres récents. Sans céder au syndrome de la complétude absolue en recherchant la platine, j'ai terminé tous les jeux dans lesquels je me suis engagé. Rapidement, j'ai fait en sorte d'achever des titres analysés dans l'excellent podcast Fin Du Game écouté dès les génériques de fin. 

J'ai tapé aussi bien dans du bon gros Triple A (RDR2, God of War, The Last of Us...), que dans les plus subtils des jeux indépendants (Return of the Obra Dinn, What Remains of Edith Finch, Gone Home, Firewatch, Kentucky Route Zéro), ou encore des Walking Simulators et Point & Click. Je commence tout juste à comprendre les ressorts des level/game design et me forge en conséquence une identité de joueur sans skill ou habilité particulière des plus éloignée du triptique CalloFifAssassin. Et pourtant je me lance pour défi de jouer à Bloodborne en 2021.     

Je n'ai pas frénétiquement participé aux expériences vidéoludique collectives de 2020  (Among Us, Animal Crossing, Fall Guys) et je n'ai pas joué à certains gros titres (Ghost of Tsushima, Hades, Yakusas : Like a Dragon...), aussi je me contenterai d'évoquer quelques belles émotions de titres assez récents en tentant de les justifier laconiquement.   
  • Death Stranding (2019) : c'est le premier jeu dont j'ai vu le générique de fin. Si on fait abstraction des cinématiques un peu longues et de la symbolique balourde d'Hideo Kojima, reste un jeu au gameplay singulier, contemplatif, en écho au premier confinement. À écouter ce qu'on en dit sur Game Next Door, on comprend en quoi il a pu être rebutant pour les uns, fascinant pour les autres. 
  • God Of War (2018) : on m'a offert le GOTY2018 au Noël 2018. Pendant longtemps j'ai rechigné, m'y lançant, abandonnant, me disant que j'étais incapable de maitriser des combos, gérer un arbre de compétences etc. J'ai persisté pour ne plus lâcher le jeu jusqu'à la toute fin. 
  • The Last of Us (2013, 2020) : J'ai eu la chance d'enchainer les deux opus à quelques mois d'écart. Magistral. Est-ce qu'inconsciemment je ne cultiverais pas une ressemblance avec Joël ? 
  • What Remains of Edith Finch (2017) : What Remains of Edith Finch m'a procuré l'expérience de jeu la plus singulière. Je ne savais pas qu'on pouvait ressentir une telle complexité d'émotions devant un jeu. Si le petit livre confidentiel mais si fort qu'on aime l'offrir aux gens qu'on estime était un jeu vidéo, alors pour moi ça serait What Remains of Edith Finch. 
  • Judgment (2019) : c'est malin drôle, fun, intelligent, généreux. J'ai adoré incarner Yagami et connaitre Kamurocho comme sa poche. J'y reviendrai. 
  • Shadow of the Colossus (remake 2018) : le point d'équilibre subtil entre une mélancolie diffuse et une satisfaction amère. 
  • Return of The Obra Dinn (2019) : jeu d'enquête malin et minimaliste à la mécanique intelligente. 
  • Journey (2012) : un gros malin vient vous expliquer qu'il n'y a ni art ni émotion dans les JV? Poser le devant Journey une manette à la main. Quand je ne sais à quoi j'ai envie de jouer, alors je me lance un voyage de Journey. 
  • The Walking Dead (saison 1 & 2) : Parce que Clémentine, parce que Lee, parce que Kenny. 
  • Red Dead Redemption 2 (2018): j'aurais pu évoquer ici Inside, Firewatch, Gone Home, Tacoma, Layers of Fear, Kentucky Route Zero ou encore Life is Strange. J'assume saluer RDR2 en n'oubliant pas que c'est par/pour ce jeu que j'ai acheté une PS4. Je l'avais délaissé au chapitre 3 pour y revenir en mars 2020 et le terminer en quelques jours en prenant soin de d'accomplir des quêtes annexes. (ce qu'en dit Game Next Door). 


Jeux terminés en 2020 : Death Stranding, Red Dead redemption 2, God Of War, The Last of us et The Last of us Part 2, Return of the Obra Dinn, Journey, Shadow of the Colossus, Life is Strange et Life is Strange : Before The Storm, Walking Dead Saison 1, 2, 3, 4 + DLC Michonne, The Council, Batman : The Telltale Series et l’ennemi intérieur, Wolf Among us, Detroit : become human, Dear Esther, Firewatch, Virginia, Gone Home, Tacoma, Inside, What Remains of Edith Finch, Hellblade : Senua’s Sacrifice, Kentucky Route Zero, Judgment, A plague Tale, Amnesia Rebirth, Burly Men at Sea, Layers of fear, Until Dawn.

Sachez le, je streame à l'occasion sur ma chaine Twitch

Et une bonne année ... 



mardi 8 décembre 2020

Le sport sur Twitter en 2020

Comme chaque année, Twitter dévoile les éléments les plus discutés sur sa plateforme pour l'année écoulée. Selon #ThisHappened on Twitter, les Lakers, champions dans la bulle NBA, dominent le top 10 des équipes les plus discutées sur Twitter. Une seule autre franchise américaine (les Dodgers, champions MLB) apparait dans un classement dominé par les équipes de football. Notez la présence du PSG en dixième place. 


Selon Twitter, 2 milliards de tweets concernent le sport. Le confinement et les match a huis clos de part le monde aurait favoriser l'activité sur le site de micro-blogging quoique Twitter ne communique plus depuis des années le nombre précis de tweets lors d'événements sportifs. Le Super Bowl serait donc le match le plus discuté suivi de la finale de la Ligue des Champions et de la demi-finale opposant Barcelone au Bayern. La moitié des tweets concerne des finales (NFL, Ligues des champions, NBA, CUP). Notez aussi que le PSG figure dans 3 des 10 rencontres les plus commentées sur Twitter en 2020. 


Un seul sportif figure dans le top 10 des personnalités les plus discutées sur Twitter : Kobe Bryant, tragiquement disparu en début d'année. 

Par ailleurs, sur le blog français de Twitter, on apprend : " Les footballeurs remportent le cœur des Français et se hissent en tête du top 5 des sportifs les plus mentionnés sur Twitter avec (dans l’ordre) : Neymar, Kylian Mbappé, Lionel Messi, Cristiano Ronaldo et Karim Benzema. La superstar du basketball des Los Angeles Lakers LeBron James arrive quant à lui en 6ème position de ce classement français. Sans oublier la vague d'émotions et d’hommages suite à la disparition de deux légendes du sport qui nous ont quittés cette année : Kobe Bryant et Maradona.  Enfin, côté équipes, le Paris Saint-Germain est l’équipe qui crée le plus d’émulation sur Twitter puisqu’elle est la première du Top France (et la 10ème au niveau mondial) devant le FC Barcelona, l’Olympique de Marseille, l’Olympique Lyonnais et enfin la Juventus FC.

Notez aussi que Koh Lanta, que je tiens pour avoir été un produit de substitution aux événements sportif au printemps dernier, a été l'émission la plus commentée sur Twitter. 

mercredi 2 décembre 2020

La revue de presse : novembre 2020

Voici la revue de presse d'économie et de marketing du sport de novembre 2020. Vous y trouverez des choses sur le Vendée Globe, l'esport, la NBA, Strava, la LFP, Twitch, Tok Tok .... 

Revue de presse novembre 2020 (100 MO, fichier disponible 30 jours)